Menu

C’est une étape importante, proposée par le Président de la Métropole TPM en 2021 à l’occasion de la dernière édition de la Conférence Economique : apporter une contribution collective afin de dégager les grands axes stratégiques en matière de développement économique. Plusieurs réunions de partage et de co-construction ont été organisées afin d’aboutir à ce document de synthèse.

L’ambition de cette Feuille de Route est de conforter la reprise économique suite à la crise sanitaire, de faire en sorte que les difficultés rencontrées et les efforts déployés à cette occasion permettent à notre territoire d’être mieux organisé, mieux protégé, plus fort et plus solidaire.

Elle se décline autour de 4 axes :

  • Un territoire qui rayonne : savoir-faire et faire savoir
  • Un territoire qui cultive et partage l’innovation
  • Un territoire de partenariats : un collectif dynamique
  • Un territoire de de proximité : le bien-vivre des entreprises

A l’issue de plusieurs mois de réflexion et de co-construction, l’Atelier Economie Circulaire a présenté les prémices de ce que pourrait être un pacte de circularité métropolitain.

Une contribution qui se veut pédagogique et qui, tout en rappelant les enjeux globaux, présente les opportunités locales de développer une culture de l’Economie Circulaire sur notre territoire métropolitain: un patrimoine naturel riche et l’existence d’acteurs qui sont déjà mobilisés.

Le Conseil de Développement a décidé en novembre 2017 de s’autosaisir sur plusieurs thématiques liées au développement de notre territoire.

Un des Ateliers ainsi constitué s’est intéressé à l’émergence d’une démarche de Marketing Territorial et plus particulièrement à l’impact que celle-ci aurait pour l’attractivité en matière économique et donc de création d’emplois.

Après plusieurs mois de travail, l’Atelier a présenté sa contribution à l’occasion d’une séance plénière le 28 novembre 2018. L’assemblée a adopté cette contribution.

Durant le dernier trimestre 2017, accompagné par des étudiants de KEDGE BUSINESS SCHOOL, le Conseil de Développement a réalisé une enquête auprès des jeunes de notre territoire.

L’objectif? Mieux connaitre leurs attentes et leurs perceptions sur des sujets aussi variés que les transports, les établissements scolaires et d’enseignement supérieur, le sport, la culture, …

Aujourd’hui, nous vous présentons les principaux résultats de cette enquête. Bonne lecture!

Chaque année, le Conseil de Développement TPM produit un rapport d’activités qui relate les travaux menés par les différentes commissions.

Ce document est présenté en Assemblée Générale et transmis par la suite aux élus de l’Agglomération Toulon Provence Méditerranée.

Ce Contrat de Baie porte des ambitions fortes et déploie une série de modalités pratiques pertinentes pour atteindre ses ambitions, décomposées en grands enjeux thématiques que sont la réduction des pollutions, la gestion durable des ressources et l’amélioration des fonctionnalités naturelles des milieux terrestres et marins en lien avec la gestion du risque. Un point important pour le Conseil de Développement concerne le volet animation et l’intention d’associer des acteurs du territoire dans le cadre d’une gouvernance partagée.

Dans ce cadre, le Conseil de Développement après avoir entendu l’exposé des techniciens chargés de l’élaboration de ce document souhaite être pleinement associé au développement des actions pédagogiques en direction du grand public ainsi qu’à l’animation et au pilotage du Contrat de Baie des Iles d’Or.

En effet, au-delà des actions de prévention et de préservation préconisées dans ce document, le Conseil de Développement considère que la société civile a non seulement un rôle important à jouer dans la diffusion de ces préconisations mais aussi que les acteurs économiques de notre territoire peuvent trouver dans les actions qui en découlent de nombreuses opportunités pour valoriser économiquement les procédés, les bonnes pratiques, notamment en termes de recherche et de développement.

Le Conseil de Développement propose ainsi qu’une commission de travail puisse être constituée pour définir les axes d’une stratégie économique découlant de la mise en œuvre de cette politique, notre territoire disposant dans ce domaine de tous les atouts et potentiels nécessaires pour devenir en cette matière un territoire de référence et d’excellence.